ROLL

Réseau des Observatoires Locaux de la Lecture

Le ROLL est fondamentalement une démarche pour apprendre à comprendre les textes écrits.
C’est un dispositif qui associe “pédagogie de la compréhension” et “démarche de différenciation”.

Le ROLL c’est un ensemble cohérent qui articule :

  • Des Ateliers de Compréhension de Textes (ACT) conduits par l’enseignant ; ils permettent de prendre conscience des articulations de la démarche de compréhension et de développer des stratégies de lecture.
  • une évaluation fine des compétences ; elle permet de mettre en œuvre une pédagogie différenciée par groupe d’élèves.

En savoir plus sur le ROLL


ROMA

Réseau des Observatoires des MAthématiques

L’objectif du dispositif ROMA dans la classe est de mettre en place un travail combinant 2 types d’activités mathématiques :
• Des Ateliers de Compréhension de problème (ACP)
• Des Activités d’Entrainement Individualisées (AEI)

En savoir plus sur ROMA


CITé – Comprendre et interpréter les textes fondateurs

Plusieurs milliers d’enseignants sont aujourd’hui détachés par l’éducation nationale pour intervenir dans les lieux de détention. Ils constituent une force capable de renforcer la capacité intellectuelle et culturelle des « enfermés » de résister aux manipulations auxquelles ils ont quotidiennement à faire face. Si l’apprentissage ou l’amélioration des connaissances fondamentales est évidemment nécessaire, si l’ouverture à la culture par des activités telles que le théâtre et de musique est évidemment souhaitable, il est cependant un domaine dont « les enseignants intervenant en prison » doivent absolument s’emparer : celui de la compréhension et de la discussion à la fois libres et rigoureuses des textes. Privés de cette capacité, ils abandonneraient leur légitime autonomie d’interprétation à de faux prophètes qui prétendraient « comprendre pour eux ».

En savoir plus sur CITé


AILE – Apprentissage Intégral de la Lecture et de l’Ecriture

L’apprentissage de la lecture ne doit pas être le prétexte à des oppositions idéologiques et à des querelles de pouvoir. En s’appuyant sur les résultats de la recherche en sciences du langage et en sciences cognitives, chercheurs et praticiens doivent avancer ensemble avec humilité et bon sens.

Il est clair que la seule fréquentation, même guidée, des textes ne permettra pas à tous les élèves de maîtriser « naturellement » les mécanismes de la lecture. Mais il est tout aussi clair qu’il ne suffit pas que les élèves sachent décoder les mots avec rapidité et précision pour que, grâce à la maîtrise du langage oral (fort inégale d’ailleurs), tous les élèves comprennent « naturellement » phrases et textes.

Nous appelons donc à un apprentissage intégral de la lecture qui équilibre scrupuleusement, au sein d’un enseignement explicite, l’identification précise, efficace et fluide des mots ET la compréhension des mots des phrases et des textes. Six principes peuvent fonder notre engagement dans une commune obsession qu’aucun enfant ne voit son destin scolaire scellé dès six ans.

Le dispositif s’appuie sur un site internet mettant à disposition diagnostics et activités d’entrainements

En savoir plus sur AILE


PROLIVRE – Lycées professionnels

C’est vers les Lycées Professionnels que sont trop souvent « orientés » les collégiens les plus fragiles : ceux qui, privés des savoirs fondamentaux et ayant perdu le goût d’apprendre, se sont vus ainsi imposée une orientation professionnelle par défaut. Comme si les activités manuelles étaient le juste aboutissement (ou la juste sanction) de l’échec scolaire. PROLIVRE manifeste le refus que, dans le cursus de certains élèves, le travail de la main devienne insidieusement la honteuse compensation des insuffisances de la tête. Notre projet porte l’espoir que, dans les Lycées Professionnels, le geste juste soit porté par une pensée claire et une langue précise .

Un site internet est support du dispositif

En savoir plus sur Prolivre


POLYLECT – Cycle 3 / Collège

L’entrée en sixième constitue une étape délicate du fait du morcellement subjectif des apprentissages en diverses disciplines. L’enseignement disciplinaire du second degré impose aux enseignants, au moins tout autant que dans le premier degré, de gérer des élèves qui ont un niveau inégal. Le phénomène d’hétérogénéité s’est amplifié depuis les conditions d’enseignements contraintes liées à la pandémie de Covid.
Malgré le dévouement considérable des enseignants du cycle 3 et la bonne volonté des parents, rien n’aura remplacé le travail assidu et cohérent visant à maîtriser les compétences de compréhension de textes spécifiques. Si l’on veut éviter que certains élèves, parmi les plus fragiles, soient complètement perdus face à des attentes de compétences qu’ils n’auront pas acquises ; si l’on n’accepte pas qu’ils traînent un retard en lecture qui risque de les handicaper dans toutes les matières, alors il faut que les enseignants de sixième aient la capacité de dresser le profil de compétence de chacun de leurs élèves en lecture polyvalente et soient ainsi à même de proposer des parcours individuels ciblés dans chaque discipline ou des activités en groupes de besoins, voire une approche spécifique en demie classe.
En aval, à l’entrée en 5ème, certains élèves présentent les mêmes déficits. Le dispositif Polylect s’adresse également à eux.
En amont, se préparer à la 6ème est, pour les élèves de CM1 comme de CM2, une ambition forte. Les enseignants pourront s’emparer de Polylect, pour mieux les préparer.

En savoir plus sur Polylect