ROMA : Réseau des Observatoires des MAthématiques

Présentation

L’objectif des séances ROMA dans la classe de mathématiques est de mettre en place un travail en groupes restreints afin de favoriser les échanges entre élèves au cours d’une tâche de compréhension d’un problème : le but final étant, pour les élèves, de construire collectivement des stratégies de compréhension pour pouvoir résoudre ensuite individuellement des problèmes mathématiques.

La répartition en groupes pendant les séances de mathématiques avec Roma permet, en parallèle aux Ateliers de Compréhension de Problème (ou ACP), d’organiser des parcours de travail différenciés sur chacune des compétences du programme d’un niveau de classe (Activités d’Entrainement Individualisées ou AEI).

 

ORGANISATION DES APPRENTISSAGES MATHéMATIQUES DE LA CLASSE AVEC ROMA

   Sur 5h de mathématiques par semaine :

  • 1h est consacrée aux ateliers d’ACP par demi-groupe (problèmes disponibles sur le site Roma)
  • 1h est consacrée aux activités de perfectionnement (AEI) en parallèle des ACP par demi-groupe (évaluations et activités disponibles sur le site Roma)
  • 3h sont réservées aux apprentissages du programme que l’enseignant organise comme il l’entend. Pour soutenir ces apprentissages, le site Roma propose une progression en calcul mental avec des jeux adaptés, une progression et des activités de découverte des contenus du programme et des activités de consolidation en compréhension de problème.

 

Pendant qu’un groupe travaille avec l’enseignant en ACP (Atelier de Compréhension de Problème), les élèves de l’autre groupe, de façon autonome, travaillent des AEI (Activités d’Entrainement Individualisées) sur la ou les compétences choisies par l’enseignant en fonction de sa progression dans son programme.

 Ainsi, chaque élève, par semaine, suivra un atelier de compréhension de problème avec son professeur et s’entrainera, individuellement et à son rythme, sur une ou deux compétences du programme de mathématiques.

 

ACTIVITES EFFECTUEES DANS LES SEANCES D’ACP

Une progression est établie et proposée par les auteurs de Roma, dans laquelle alternent tout au long de l’année 3 types de problèmes :

  • Problèmes de type I

Pour savoir prendre des informations selon différents registres (dessin, texte, tableau, graphique, calcul…) et à passer d’un système à un autre

  • Problèmes de type II

Pour apprendre à identifier les structures dans le traitement des problèmes arithmétiques

  • Problèmes de type III

Pour apprendre à gérer à la fois la prise d’informations et le traitement des informations dans des situations « complexes »

 

ACTIVITES EFFECTUEES DANS LES SEANCES AUTONOMES D’AEI :

Le programme des mathématiques d’une année est réparti en 4 domaines de compétences :

  • N: Utiliser et représenter les grands nombres entiers, des fractions simples, des nombres décimaux (14 compétences)
  • C: Calculer avec les nombres entiers et les nombres décimaux (12 compétences)
  • M: Connaître, estimer et mesure des grandeurs (12 compétences)
  • G: Reconnaitre, nommer, décrire, reproduire, représenter, construire des figures et solides géométriques usuels (14 compétences)

L’enseignant définit une compétence à perfectionner en la choisissant parmi les 52 compétences du programme :

  • Pour chaque compétence, l’activité de l’élève commence par une courte évaluation individuelle à l’aide de 4 questions :

– Si l’élève obtient 4 réponses correctes, Roma lui propose des activités correspondant au niveau ***

– Si l’élève obtient 2 ou 3 réponses correctes, Roma lui propose des activités correspondant au niveau **

– Si l’élève obtient 0 ou 1 réponse correcte, Roma lui propose des activités correspondant au niveau *

– Si l’élève ne répond pas, Roma lui propose des activités correspondant au niveau *

  • Les tâches à effectuer sont des exercices progressifs *, ** et ***

 

Le dispositif ROMA s’appuie sur un site internet permettant la gestion du travail de la classe : https://www.roma-descartes.fr

ROMA en quelques diapos :